GR 57 Ourthe

L'Ourthe, le fil conducteur de GR 57.

 

Info générale

Même si le GR 57 n'est pas la route la plus populaire en Wallonie, elle est certainement une des routes les mieux connues. La première version du chemin date déjà de 1966. Jusque aoüt 2017 la route couvrait 280 km. Lors d'une redéfinition détaillée en cet année, GR 57 était prolongé avec un trajet le long de l'Ourthe occidentale. Depuis lors, la longueur totale est de 370 km.
La plus récente édition du topoguide (déjà no. 9 !) date d'avril 2022. Une fois de plus, l'itinéraire a subi un nombre de changements. Le plus frappant, c'est le tronçon au GD Luxembourg. Ce trajet suivait le Sentier du Nord, et coïncidait déjà en grande partie avec le (plus récent) trail Escapardenne / Eislek. Maintenant, le GR 57 suit complètement ce dernier.

D'emblée, l'idée à l'origine du GR 57 était double.

  • D'une part la route était présentée comme une alternative pour le GR 5 entre Liège et Diekirch au GD Luxembourg. C'est pourquoi le GR 57 démarrait à Barchon, où le GR 5 passe. Les deux routes se rejoignaient à Diekirch. Ainsi, les randonneurs pouvaient compléter une énorme boucle avec les deux trajets. Mais cet idée a été plus ou moins abandonnée et oubliée. Depuis 2017 GR 57 démarre à la gare de Liège-Guillemins, et le tronçon Barchon - Liège est présenté comme une liaison entre GR 5 et le départ de GR 57. N'empèche que cette liaison vaut toujours la peine comme introduction pour le GR 57.
  • D'autre part, le GR 57 est la version "à pied" d'un projet mégalomane, initié par le roi Guillaume I. L'objectif était de relier la Meuse à la Moselle. Pour cela, en Belgique (en ce temps encore appartenant aux Pays-Bas) l'Ourthe devait être complètement canalisée afin de la rendre partout navigable. Au GD Luxembourg le projet poursuivait par les vallées de la Woltz et de la Sûre pour finalement atteindre la Moselle à Wasserbillig. Le projet a été démarré à plusieurs endroits, mais s'est arrêté après l'indépendance de la Belgique. Les raisons: l'instabilité politique dans la Belgique encore toute jeune, et le coût énorme du projet. Et plus tard, quand le transport ferroviaire prouvait être beaucoup moins cher et plus efficace, le projet était peu à peu abandonné pour mourir à petit feu. Mais ce qui n'avait pas réussi par l'eau, a bien réussi à pied ... avec le GR 57.

En résumé, à l'heure actuelle, le trajet du GR 57 se présente ainsi. Après un bref passage par Liège, la route entre en Ardenne à Angleur, et suit la vallée de l'Ourthe jusqu'à sa source orientale. Le trajet continu au GD Luxembourg en suivant d'autres rivières (Woltz et Sûre) pour atteindre finalement Diekirch et le GR 5 à Gilsdorf.
En 2017 GR 57 s'est vu ajouter un tout nouveau trajet de 70 km, qui démarre au barrage de Nisramont et qui suit l'Ourthe occidentale jusqu'à sa source et plus loin à Libramont.

GR 57 offre un trajet très varié. Le long de l'Ourthe capricieuse, vous abordez des hauts plateaux, aussi bien que des vallées. Pas mal d'endroits touristiques passent le revue, et au GD Luxembourg les paysages qui mettent vos mollets à l'épreuve valent toujours la peine.
De temps en temps la route exige quelques efforts, n'est pas toujours facile et même aventureuse. Mais quelles beautés naturelles on ne rencontre pas le long du chemin !

Nous avons parcouru les 370 km du GR 57, et en ce qui nous concerne le trajet mérite d'être classé parmi les plus belles routes GR en Belgique. Mais déclarer le GR 57 la route numéro 1 ... non ! D'autres trajets comme le GR 573, GR 571 et le GR 16, méritent aussi bien cette place.

 

La route sur carte 

  
(la trace montre le trajet comme il était indiqué en oct. 2022 sur grsentiers.org, le site web de l'organisation wallonne des GR's; consultez toujours ce site pour connaître la situation la plus récente)

 

Info logistique

Le GR 57 a l'avantage d'être facilement accessible (en général) avec les transports en commun. Ainsi il est possible d'organiser des randonnées de plusieurs jours entre Liège et Hotton, et entre Gouvy et Diekirch, sans devoir porter des sacs à dos lourds.
Le long de la route il y a pas mal de logements, dont un nombre de campings. Cela aussi, explique en partie la popularité de ce GR.
Attention quand même ! Les inondations désastreuses de mi 2021 ont gravement touché la vallée de l'Ourthe. Les destructions sont toujours visibles partiellement, même aujourd'hui (oct. 2022). Plusieurs campings ont carrément été emportés par l'eau, et il est toujours douteux s'ils pourront encore reprendre leurs activités. En plus, il y a des passages qui sont toujours inaccessibles, surtout à cause de ponts qui ont été détruits.

 

Quelques images

 

La conduite d'une voiture est dangereuse et même mortelle, non seulement pour vous et vos passagers, mais pour tous ceux qui croisent votre chemin. ARRÊTEZ MAINTENANT !

Nous n'utilisons que des cookies essentiels et nécessaires au fonctionnement de notre site web.